Grâce à la réalité mixte, un arbre artériel virtuel modélisé à partir d’un angioscanner a pu être projeté en direct de façon holographique sur le corps d’un patient, permettant de visualiser l’emplacement exact de ses vaisseaux.

Cette première mondiale dans le domaine du traitement chirurgical des maladies artérielles a été réalisée le samedi 24 mars lors du colloque de l’Union Régionale des Médecins Libéraux de Normandie à la faculté de médecine de Rouen, en présence de la Directrice Générale de l’Agence Régionale de Santé de Normandie (ARS) et de nombreux représentants du monde médical.

Il y a quelques mois, l’URML Normandie a mis en relation l’équipe de chirurgiens du pôle vasculaire et endo-vasculaire de l’hôpital privé Saint-Martin à Caen et la société Oreka ingénierie. Les Drs Faroy, Felisaz et Giovannetti ont ainsi développé un procédé innovant avec la société cherbourgeoise Oreka Ingénierie, qui œuvre notamment dans le domaine de la réalité virtuelle et mixte.

Cette technique ouvre de nouvelles perspectives pour les patients souffrant de maladies artérielles. Elle permet de réduire l’agressivité chirurgicale en améliorant la précision des abords et de localiser rapidement et précisément d’éventuelles lésions artérielles. L’utilisation des dernières technologies numériques et de réalité mixte évite par ailleurs d’exposer les patients aux rayons X et offre une alternative à l’injection de produits de contraste iodés potentiellement toxiques pour les reins ainsi qu’à l’échographie, plus complexe d’utilisation.

Voir la présentation de l’expérience en pdf