Éveinage saphène par stripping

La durée d’hospitalisation pour un éveinage saphène par stripping varie de 24 à 48 heures. Dans certains cas prédéfinis au cours de la consultation, cette chirurgie peut-être réalisée en ambulatoire avec retour à domicile le soir même de l’intervention.

L’intervention est pratiquée la plupart du temps sous anesthésie générale. Le médecin anesthésiste vous précisera au cours de sa consultation les modalités et les risques de la technique choisie.

Déroulement de l’intervention

Le principe de base de l’intervention consiste à ligaturer les veines incontinentes (crossectomie) et à enlever la veine saphène (stripping) ainsi que les paquets variqueux (phlébectomies).

L’intervention est adaptée à chaque cas en fonction des résultats de l’examen écho Doppler.

En règle générale, une incision (3-4 cm) est effectuée dans le pli de l’aine pour ligaturer la crosse de la veine grande saphène.
Un guide souple est ensuite introduit dans la veine sur toute sa longueur, par une mini incision à la cheville ou au mollet, et va en permettre l’extraction dans sa totalité.

L’intervention est complétée, si besoin, par l’ablation de paquets variqueux grâce à des mini incisions. Les incisions sont refermées par du fil résorbable ou des agrafes. Les bandes de contention sont mises en place immédiatement en fin d’intervention.

Les conseils post-opératoires

  • Les bandes de compression post-opératoires seront à garder 24 heures. Dès le lendemain, avec l’infirmière qui fera les premiers pansements, vous pourrez mettre votre collant ou bas de contention. Cette contention sera à enlever tous les soirs et à remettre tous les matins pendant une durée d’un mois.
  • Les douches et les bains sont à éviter pendant 5 jours. La toilette se fait au lavabo durant cette période.
  • Durant trois semaines, il est souhaitable de marcher pour les actes de la vie quotidienne, sans plus. Les longues marches sont à proscrire, de même que la position debout prolongée ou accroupie.
  • Les trajets en voiture ou en avion sont possibles, à condition de faire de petites marches toutes les heures.
  • Le sport est à proscrire pendant 1 mois et demi à 2 mois. La natation est envisageable 3 semaines après l’intervention.
  • Les ecchymoses situées à la face interne des jambes et des cuisses ou derrière les mollets en cas de stripping saphène externe sont physiologiques, elles régresseront généralement en 3 semaines, de même que les petites tuméfactions en regard des petites incisions de Müller. Tous ces symptômes post-opératoires régresseront dans les semaines qui suivront l’intervention.
  • Il pourra exister également des picotements au niveau des chevilles, qui régresseront également dans les semaines qui suivront.

Actualités

Palmarès des hôpitaux et cliniques 2018 par le magazine Le Point.

Apparu fin des années 90 puis publié depuis 2000 par le magazine Le Point, ce palmarès annuel analyse 1400 établissements publics ou privés et 73 spécialités. Il Revendique une totale indépendance vis-à-vis du ministère de la Santé et des lobbies et affiche avec...