IPSC : Indice de pression systolique à la cheville

C’est un examen très simple, indolore, souvent utilisé dans les campagnes de dépistage mais également au cabinet du médecin.

Il s’agit du rapport entre la tension artérielle de la cheville et celle du bras qui peut révéler une rigidité artérielle ou une AOMI. Normalement, cet index est égal à 1 car la pression artérielle systolique est la même aux membres supérieurs et inférieurs. Lorsqu’il est supérieur à 1,3, il est le témoin d’une incompressibilité des artères et de leur rigidité. L’AOMI est confirmée lorsque l’IPSC est inférieur à 0,9. Cet index, s’il est inférieur à 0,6, confirme la présence d’une ischémie critique chronique mettant en péril le membre et imposant une revascularisation en semi-urgence.

Actualités